TWO Chapitre 33

Chapitre 33 – Les retombées

 

A 16h, Lin Yi menait les cavaliers qui ramenaient le bétail au village.

Ils émirent un rugissement puissant en revenant, car ils conduisaient près d’une centaine de veaux avec eux. Les petits buffles avaient perdu leurs parents et étaient en proie à la panique. Il avait été difficile de les attraper et de les rassembler là où la cavalerie voulait qu’ils aillent.

Du côté ouest du village, une rangée de porcheries et d’enclos à bétail avait été construite avec la plus grande rapidité possible. Ouyang Shuo se tenait à côté de Cui Yingyu. En regardant les veaux se faire enfermer dans les enclos, il émit un long soupir de soulagement, en souriant et dit : « C’est le début d’un grand développement dans notre industrie de l’élevage ! J’ai pensé, à ce stade…. J’ai l’intention de laisser l’élevage d’animaux sous la responsabilité de la division des réserves matérielles, es-tu confiante que tu y arriveras ? ».

Yingyu dit : « Bien sûr ! Seulement, grand frère, tu privilégies trop la division des réserves matérielles. J’ai peur que les autres divisions aient des opinions…. »

« De quel genre d`opinion parles-tu ? Il s’agit d’une source importante de viande sur le territoire, et elle devrait relever de la division des réserves matérielles en tant que type de gestion de produit ».

« Grand frère, tu sais que ce n’est pas ce que je dis. La division des réserves matérielles gère maintenant le champ d’exploitation forestière, les carrières, la mine de fer, le grenier, la pêche et l’élevage, essentiellement toute la chaîne d’approvisionnement du territoire. Et dans les ajustements de ce matin, les autres divisions sont maintenant sous la juridiction du département administratif nouvellement établi, seule la division des réserves matérielles fonctionne de façon indépendante. J’ai peur d’un statut si particulier, et que certaines personnes soient jalouses. »

Avec Yingyu disant cela, Ouyang Shuo considérait naturellement les choses selon ses orientations. D’autres estimeraient que ces dispositions étaient le résultat de leur relation, plutôt que les motifs pour lesquels il avait vraiment fait ces choses. Il n’avait pas communiqué assez clairement avec elle et n’avait pas considéré les implications.

« C’est donc ce qui te préoccupe, mais je ne vois pas ça comme important. Le territoire est encore à l’étape d’un grand pot mixte, tout ce que nous produisons est rassemblé par le territoire de façon à tout stocker et distribuer par niveau d’importance et de besoin, au lieu de favoritisme. Cela exige une personne digne de confiance, et je te fais confiance….. mais cela prendra fin le jour où le territoire sera privatisé. À ce moment-là, les jours de la division des réserves matérielles prendront fin.

« À ce moment-là, je réajusterai la division des réserves matérielles. Certaines des tâches seront toujours indépendantes du département administratif. Par conséquent, il n’est pas recommandé de confier simplement la division des réserves matérielles au département administratif pour éviter des conflits futurs. ».

« Puisque le grand frère a bien réfléchi au problème, Yingyu n’est pas inquiète. »

 

« Oh, oui, après avoir traité tous les corps des bêtes de ce matin, comment était notre récolte ? » Ouyang Shuo interrogea avec intérêt.

« Tout d’abord, la viande. La viande de loup, la viande de chien, le sanglier, et le bœuf sont tous comestibles. Un chien sauvage ou un loup vaut environ 15 unités de viande, un sanglier environ 60 unités et 100 unités pour le bœuf. Cette fois, nous avons collecté environ 310 000 unités de viande ! La division des réserves matérielles est prête à les saler et à les entreposer. Pendant un an, nous ne manquerons pas de viande, et nous aurons même un surplus.

« La seconde récolte est faite de peaux et de fourrures. Nous avons recueilli plus de 6500 peaux d’animaux. Les peaux endommagées, nous en avons ramassé 4000. 1 500 peaux ordinaires, 800 peaux exquises et 200 peaux parfaites. » Une pensée la frappa soudainement. « Oh, oui, ma petite sœur m’a demandée avant, comment tu veux gérer ces peaux ? »

Ouyang Shuo sourit. « C’est facile à gérer. Les peaux fines et délicates doivent être remises à Mu Qingsi pour qu’elle les traite comme elle le souhaite. Le reste, d’abord mis dans l’entrepôt pour les stocker et attendre jusqu’à ce que nous privatisons dans le futur, ils seront distribués directement aux villageois ».

« Ah, la petite sœur s’en inquiétait, craignant que tu lui envoies beaucoup de fourrures pour les traiter et qu’elle soit trop occupée. En plus de la viande et des peaux, il y a aussi des choses comme la graisse, les cornes, les tendons et d’autres choses semblables. »

La viande, la fourrure et d’autres matériaux étaient en fait une récompense cachée du système pour avoir terminé la quête. Avec la viande, ils pouvaient grandement soulager la crise alimentaire pour le territoire qui devait bientôt arriver. Que l’on puisse utiliser pleinement ces dons, cela dépend simplement de ses propres capacités.

« Les tendons, les cornes et les cuirs doivent être stockés séparément comme matériaux stratégiques, ils seront utilisés dans la production d’armure et les armes comme matières premières « , lui rappela Ouyang Shuo après qu’elle les ait mentionnés.

 

C’est à peu près à ce moment-là que San Gouzi revint avec son équipe. Ils avaient encore une demi-douzaine de porcelets avec eux pour les montrer à Ouyang Shuo.

De retour au manoir, il rencontra de nouveau Fan Zhongyan, qui avait été guidé autour du village par Gu Xiuwen, et qui venait d’arriver à la cour. Shuo dit en souriant : « Notre village n’est qu’un simple petit village, nous sommes désolés que M. Xi Wen ait dû le supporter ».

« Le village de Shanhai, bien que n’étant qu’un village de grade 2, a un aménagement raisonnable, bien planifié et ordonné, qu’il s’agisse de zones de travail, de zones d’habitation ou d’industrie, tout est bien organisé. Cela montre le potentiel du village. Xi Wen ne pouvait qu’admirer l’homme qui avait tout planifié. »

Recevoir les éloges de Fan Zhongyan fut une réussite certaine et flatteuse. Le fait de ne pas être un peu fier de son travail, et que quelqu’un apprécie son travail, lui donna un peu plus de confiance en lui.

En vérité, ses méthodes de création de village n’étaient pas vraiment originales. Beaucoup d’entre eux venaient des tâtonnements douloureux de ses prédécesseurs, et révisant constamment les résultats. Il se tenait sur les épaules des géants, combinant leurs conceptions villageoises avec des applications flexibles.

« Avec votre aide, M. Xi Wen, je crois que l’efficacité administrative du village de Shanhai sera à un niveau encore plus élevé « , déclara Shuo.

Fan Zhongyan se tut. À cet égard, il n’avait pas besoin d’être trop modeste.

Faisant ses adieux à Fan Zhongyan, Ouyang Shuo retourna à son bureau, passa une heure à lire, puis se déconnecta du jeu.

 

Aujourd’hui, c’était le week-end, Bing’er et Xiaoyue n’avaient pas à aller à l’école. Ils ne sortiraient pas aujourd’hui, mais resteraient ensemble à la maison. Même après que Ouyang Shuo ait fait sa course du matin et soit revenu, les deux jolies dames dormaient encore. Il soupira d’impuissance et mit leur petit déjeuner dans le micro-ondes.

De retour dans sa chambre, il ouvrit son cerveau en regardant le forum du jeu.

Sur les gros titres du forum, le village de Shanhai #1 mondial était en tête des messages de discussion. Cette fois, l’intérêt des gens n’était pas qu’une chose passagère, contrairement à l’amélioration au village de grade 2. Cette fois, non seulement les joueurs chinois, mais aussi ceux des autres pays, s’interrogeaient sur l’identité réelle de Qiyue Wuyi.

De nombreux joueurs étrangers étaient venus sur le forum chinois pour s’informer sur Qiyue Wuyi. Malheureusement, les joueurs chinois eux-mêmes n’avaient aucune connaissance sur Qiyue Wuyi, donc ils ne pouvaient revenir que les mains vides.

Cette fois, les commentaires étaient complètement unilatéraux. Personne ne pensait que Qiyue Wuyi était simplement chanceux cette fois-ci.

1 – Qiyue Wuyi a atteint le sommet, gloire pour la Chine, félicitations, félicitations !

2 – Félicitations +1, gardez le rythme !

3 – Félicitations +2, Qiyue Wuyi, qui se déchaîne sur les Six Tyrans de Handan, génial !

4 – Puissant +1, heihei, Il y aura un bon spectacle à venir dans le serveur chinois !

5 – Curieux +1, les Six Tyrans doivent être malheureux, vous menacez leur avance !

6 – En haut, méfiez-vous de ce que vous dites ! Je suis Feng Qiuhuang, félicitations à Qiyue Wuyi pour avoir atteint la première place, j’ai hâte de coopérer avec vous !

7- Wow, la déesse poste aussi !

8- Femme, viens voir la déesse ~~~~ oh, pas le visage !

9 – en haut 2B, touche pas à la déesse….

10 – Je suis Chun Shenjun, félicitant Qiyue Wuyi pour son succès et son ascension au sommet, impatiente de coopérer avec vous !

11 – Le dieu de la richesse vient et le mal va !

12 – Qiyue Wuyi est vraiment puissant et dominant, ah, les six tyrans de Handan sont seulement ainsi !

13 – Qiyue Wuyi, à la recherche de vos coordonnées ! C’est ma photo !

14 – En haut, c’est une beauté, confirmée !

15 – Oh mon dieu, une autre fleur sur un tas de merde… »

Voyant les messages de Feng Qiuhuang et Chun Shenjun, Ouyang Shuo se demanda s’il ne voyait pas une fissure dans leur hégémonie, il semble qu’ils n’étaient pas un morceau de fer. Il vaut mieux garder le silence et choisir le meilleur moment pour les affronter selon son bon vouloir. Ils pourraient être en train d’exprimer leur soutien, mais ne voulaient pas vraiment coopérer avec lui.

Pour des représentants de grandes puissances, ils étaient plongés dans un environnement d’intrigues depuis leur enfance. Ouyang Shuo traiter avec eux serait juste comme une souris à leurs yeux.

Par conséquent, il ne serait certainement pas si stupide, face à leurs facettes de miel à court terme pour leurs couteaux à long terme. Devant l’intrigue, c’étaient des monstres, et c’est seulement par la force absolue qu’il pourrait les vaincre, la seule et unique voie royale qu’il suivra.

Bien sûr, avant qu’il n’y ait de véritables conflits d’intérêts, il n’allait pas prendre l’initiative de semer le trouble. Cette fois, la quête du monde l’avait fortement mis sous les projecteurs. En Chine, un tel cadre était très risqué, ce qui n’était pas une bonne chose. Surtout dans les premiers jours d’instabilité.

Il devrait montrer sa force à un moment donné. Il devait conserver son avance, se concentrer sur les opérations à l’intérieur de son territoire. L’accumulation était le moyen de gagner.

Un autre sujet chaud sur le forum attira son attention, le sujet était intéressant – <Vous n’en avez plus… > Ouyang Shuo regarda l’ID du posteur, Bai Xiaosheng.

Il rit. Bai Xiaosheng était synonyme d’intellectuels chinois. Personne n’essaierait de simuler cette ID, ou ils seraient brûlés dans les forums sans hésitation.

Selon les statistiques de Bai Xiaosheng, au moins un quart des territoires du jeu ont été supprimés par le siège des bêtes. Il fallait de la chance pour survivre, et de nombreux territoires avaient également subi de lourdes pertes.

Il n’est pas rare que la clôture ait été cassée et que le manoir ait été détruit. Certains territoires ayant seulement survécu grâce à leur manoir, ils étaient fondamentalement revenus là où ils étaient au début. Heureusement, les bâtiments endommagés pouvaient être reconstruits, ils n’avaient pas besoin de racheter les plans, ou les seigneurs pourraient devenir fous.

Selon les enquêtes de Bai Xiaosheng, même les six tyrans de Handan avaient subi des dommages plus ou moins importants. Ouyang Shuo était le seul à s’en sortir avec son territoire complètement intact.

La perte la plus importante fut la forte baisse de la population. Dans une guerre défensive, sans fortifications fiables, cela signifierait des pertes. Dans certains territoires, les pertes englobaient la perte de la moitié de la population.

Les pertes totales de personnes et de bâtiments retarderaient grandement la progression d’un territoire vers une amélioration. Ouyang Shuo estimait qu’il n’y avait personne qui pouvait rivaliser avec lui pour le classement de village de grade 3.

Publicités

2 réflexions au sujet de « TWO Chapitre 33 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.