TWO Chapitre 65


Chapitre 65 – Le réveillon du Nouvel An Partie 3

 

 

 

Les deux frères et sœurs restèrent éveillés pour la culture chinoise du shoushui1 jusqu’à 11 heures environ, Bing’er se serra contre Xue’er et retourna dans sa chambre pour dormir.

 

Ouyang Shuo éteignit la télévision et se précipita dans sa chambre pour se connecter au jeu. De même, c’était le réveillon du Nouvel An, mais il n’était que 11 heures du matin dans le jeu.

 

Les feux d’artifice, les couplets et les friandises du Nouvel An qu’il avait achetées il y a quelques jours avaient été envoyés à diverses familles par le Département des réserves matérielles. En jetant un coup d’œil dehors, il pouvait voir que chaque maison avait accroché ses couplets et ses lanternes. Bien que la ville de Shanhai était simple et rudimentaire, l’esprit du nouvel an y était plus épais que dans la vraie vie.

 

Voyant que Ouyang Shuo s’était enfin connecté, Qing’er qui accrochait des lanternes dans le jardin, dit avec malice : « Grand frère est si paresseux, c’est la nouvelle année et tu dormais encore. »

 

Quand le joueur se déconnectait, aux yeux des PNJ, ils retournaient dans leur chambre pour dormir. Contre les taquineries de Qing’er, Ouyang Shuo n’eut pas de bonne réponse, il bouda et dit :  » Moi ! En disant ça à ton frère, tu veux toujours ton cadeau de nouvel an ? »

 

En entendant parler de cadeau, les yeux de la petite fille brillèrent. Elle ne se souciait plus de la lanterne qui n’était pas accrochée correctement et courut vers Ouyang Shuo, le flattant, « Hehe, grand frère est occupé au travail, parfois dormir plus longtemps peut être compris. »

 

Ouyang Shuo secoua la tête, il ne prit pas la peine de la taquiner, il sortit simplement le jade de son sac de rangement et le lui passa. « C’est le cadeau que te fait ton grand frère. Bonne année ! »

 

Qing’er prit le jade, elle souriait si fort que ses yeux ne pouvaient être vus. Cela poussa les deux servantes Siqi et Siqin qui venaient d’être embauchées à l’envier abondamment.

 

Ouyang Shuo regarda Siqin, la servante de Yingyu, et demanda : « Savez-vous où est Yingyu ? »

 

Siqin s’inclina tout de suite en disant respectueusement : « Elle est dans la cour avant en train de distribuer des enveloppes rouges ! »

 

Ouyang Shuo hocha la tête et se dirigea vers la cour avant.

 

Comme prévu, le Département des finances distribuait des enveloppes rouges et Yingyu était à côté pour tout coordonner.

 

Quand elle vit Ouyang Shuo, Yingyu sortit et sourit : « Grand frère est debout si tard aujourd’hui. »

 

Ouyang Shuo ne se souciait pas de ses taquineries et demanda :  » Comment se passe la distribution des enveloppes rouges ? C’est fluide ? »

 

« Tout se passe bien. La récompense pour les soldats a été envoyée au camp de l’armée par la petite sœur. Le Général Shi et Lin Yi seront chargés de les distribuer. Ceux du service public sont presque terminés. »

 

« C’est bien. » Dit-il, Ouyang Shuo sortit un autre morceau de jade et le lui passa, en disant : « C’est le cadeau que le grand frère t’a préparé. Bonne année ! »

 

Yingyu reçut le jade en riant et dit : « Merci, grand frère. Bonne année ! »

 

« Je dois encore donner leurs cadeaux à M. Fan et M. Tian pour ne pas te déranger davantage. » Ouyang Shuo dit au revoir et partit, marchant vers le Département de l’administration.

 

Il offrit les deux ensembles de quatre trésors à Fan Zhongyan et Tian Wenjing et eut une conversation avec eux deux. Avant qu’il ne s’en rende compte, c’était déjà l’après-midi.

 

 

 

Après le déjeuner, la ville de Shanhai commença à s’occuper de la préparation du dîner du Nouvel An. C’était le premier réveillon du nouvel an dans la ville de Shanhai, sous la planification du directeur du Département des réserves matérielles, Du Xiaolan, il devint beaucoup plus chaleureux.

 

L’ensemble du dîner fut organisé comme un festin de rue traditionnel, la première table était dans la salle de réunion du manoir, elle s’étendait de la cour à la rue commerciale jusqu’à l’entrée du village.

 

La fête commença à 18 h précises. Ouyang Shuo, Fan Zhongyan, Tian Wenjing, le Général Shi, Cui Yingyu, Mu Qingsi, Lin Yi et Su Ze étaient assis à la table principale.

 

Dans la cour, il y avait deux tables. A chaque table étaient assis les différents directeurs de département et les sergents. La place avait 30 tables et les soldats et les agents civils étaient assis là. En descendant la rue commerciale, il y avait deux tables en ligne et un total de 108 tables étaient placées là où tous les gens de la ville étaient assis.

 

La consommation de bière et les conversations décontractées se poursuivaient jusqu’à 20 h 30 avant de se terminer. Le système avait encore un peu d’humanité en ce sens qu’il n’envoyait pas les bêtes de Nian gâcher les choses pendant le dîner.

 

Ouyang Shuo se rappela que les bêtes Nian envahiront la fête et qu’au lieu de boire de la bière, il boirait simplement de l’eau. Après avoir entendu ses ordres, tout le personnel militaire ne toucha pas à l’alcool.

 

Dans sa dernière vie, il y avait des seigneurs insouciants qui s’enivraient pendant le dîner et quand les bêtes Nian arrivèrent, ils ne purent se défendre et le village entier fut détruit. Un événement jadis joyeux devint un événement tragique.

 

 

 

« Notification du système : Gaia 1ère année 2ème mois 29ème jour, à 21h, les bêtes Nian descendront sur la nature sauvage. Que tous les seigneurs se préparent à l’avance ! »

 

« Notification du système : Gaia 1ère année 2ème mois 29ème jour, à 21h, bêtes Nian… »

« Notification du système : Gaia 1ère année 2ème mois 29ème jour, à…. »

 

Selon les cas habituels, un territoire se verra attribuer un à deux bêtes Nian. Une bête Nian dans la première année sera de niveau 30 en moyenne et chaque année par la suite, elle augmentera de 10 niveaux. Les bêtes Nian n’attaqueront que la base principale et non la base secondaire.

 

Par conséquent, si l’on faisait des préparatifs, cela ne causerait normalement pas beaucoup de dommages à la base. Au lieu de cela, on obtenait souvent de grandes récompenses. Après tout, c’était la veille du Nouvel An et le système ne voulait pas gâcher l’ambiance. L’idée d’un tel événement était d’accroître l’esprit festif.

 

En entendant la notification du système, Ouyang Shuo fit signe au Général Shi et à Lin Yi, de ramener les soldats au camp de l’armée et d’attendre les ordres. Lui-même retourna dans sa chambre pour prendre son arme et sortit Black Tornado de l’étable.

 

En entrant dans le camp, les soldats étaient tous habillés et prêts. Comme c’était différent de la guerre et des combats habituels auxquels ils étaient habitués, ils sentaient qu’ils avaient besoin de se préparer à l’avance. « Les gars, détendez-vous. L’attaque de la Bête Nian, nous donnons la priorité à les attraper au lieu de les tuer. Chacun doit donc prendre soin de soi, je ne veux pas que quelqu’un soit blessé. »

 

« Oui, Monsieur ! » Les soldats crièrent à l’unisson.

 

« Allons-y ! » Ouyang Suo retourna le cheval et se précipita hors du camp.

 

Ouyang Shuo prit en charge la porte nord avec Lin Yi qui amena 50 cavaliers à ses côtés. Le général Shi amena l’infanterie nouvellement mise en place à la porte ouest. Zhao Sihu et Li Mingliang amenèrent les 50 autres cavaliers à la porte nord. La Division du renseignement militaire était chargée des communications des trois parties. Ils utilisaient des feux d’artifice comme signal, dès qu’ils trouvaient la bête Nian, ils se regroupaient immédiatement.

 

A 21h10, il n’y avait toujours aucun signe de la bête Nian. Ouyang Shuo avait dit à tout le monde de se détendre et d’être patient.

 

Dix minutes plus tard, les deux bêtes Nian se précipitèrent vers la porte sud. Ils virent que la bête Nian mesurait plus de trois mètres de long et qu’elle était couverte d’écailles vert clair. Son cou et sa queue avaient quelques poils dorés et sa tête avait une corne. Ses yeux étaient comme des clochettes et ses dents étaient acérées, son regard meurtrier le faisait paraître redoutable.

 

Il y avait deux bêtes Nian, une grande et une petite, qui galopaient comme le vent, rugissant « Nian » de temps en temps. Ces deux bêtes Nian devraient être un couple, le plus grand devrait être le mâle et le plus petit devrait être une femelle.

 

Ouyang Shuo ordonna à Lin Yi d’utiliser le signal du feu d’artifice et vérifia en même temps les statistiques de la bête de Nian.

 

Nom : Bête Nian (Bête spirituelle)

Niveau : 40

Compétences : Assoiffé de sang (Augmente la valeur meurtrière de 80%), Sprint (Augmente la puissance d’attaque de 60%)

Puissance de combat : 80

Évaluation : Bête maléfique légendaire, les légendes disent qu’à chaque fin d’année, la bête Nian attaquera les villages.

 

 

Tout village occupé par la bête de Nian serait soumis à de lourdes pertes. Les cornes sur sa tête étaient des armes mortelles, après avoir massacré tout le monde, la bête Nian mangera les têtes de tous.

 

Il avait vraiment eu de la chance cette fois-ci, car non seulement il avait eu deux bêtes Nian, mais leur niveau dépassait aussi la moyenne de 10 fois. Ouyang Shuo commença à s’inquiéter de savoir si le parchemin de contrat de base fonctionnerait.

 

Sous les instructions de Lin Yi, la cavalerie forma rapidement un cercle et courut dans le sens des aiguilles d’une montre, emprisonnant les deux bêtes Nian au milieu. Avant l’arrivée de l’infanterie, ils ne s’engageaient pas dans un combat rapproché avec les bêtes de Nian.

 

Piégés et entourés au milieu, les deux bêtes Nian étaient impatientes. Elles continuaient de charger pour essayer de briser l’encerclement. Malheureusement, les troupes étaient trop expérimentées et avaient vécu trop de guerres. Chaque fois que les bêtes Nian bougeaient, le piège bougeait aussi, gardant les deux bêtes exactement au même endroit au milieu.

 

Pour augmenter les chances de les apprivoiser, Ouyang Shuo ordonna aux troupes de tirer sur les bêtes avec des flèches. Tant qu’ils ne touchaient pas les yeux ou d’autres zones importantes, pour réduire la menace et l’agression des bêtes Nian.

 

Après tout, c’étaient des bêtes féroces. Après un certain temps de pression sur les bêtes, les chevaux de la cavalerie commençaient à se fatiguer et n’étaient plus aussi rapides. Les bêtes avaient failli s’échapper à plusieurs reprises. Heureusement, les troupes du général Shi de la porte ouest et les hommes de Zhao Sihu se précipitèrent pour venir en renfort après avoir reçu le signal.

 

Pendant la guerre qui suivit, les troupes d’infanterie combattirent les bêtes de face tandis que la cavalerie attaquait par derrière. En 10 minutes environ, les deux bêtes avaient perdu leur combat et étaient tombées au sol.

 

Ouyang Shuo fit signe aux troupes d’arrêter leur attaque et marcha en face de la bête mâle. Il sortit le parchemin de contrat de base, l’ouvrant lentement. Le parchemin se transforma en lumière blanche et enveloppa la bête Nian dedans. Peu de temps après, un message retentissant apparut dans son esprit.

 

« Notification du système : Félicitations au joueur Qiyue Wuyi qui a apprivoisé la bête Nian, la bête Nian est devenue la bête protectrice de la ville de Shanhai, récompense 5OO points de gloire ! »

 

Sous l’effet du parchemin de contrat de base, la bête mâle avait complètement guéri. Il hocha la tête vers Ouyang Shuo, montrant ainsi son allégeance. Il tourna ensuite la tête vers la bête femelle couchée à côté de lui, suppliant en regardant son maître.

 

Ouyang Shuo comprit ce qu’il voulait dire et hocha la tête en disant : « Relax, je vais la guérir. »

 

La bête Nian était une bête très intelligente, surtout après l’établissement d’un contrat, elle comprenait tout ce que son propriétaire disait, hochant joyeusement la tête.

 

Ouyang Shuo ordonna à Lin Yi d’arranger une civière et d’amener la bête femelle à l’hôpital. Quant aux autres hommes, ils devaient retourner au camp. Sur le chemin de retour, il profita de l’occasion pour voir comment les statistiques de la bête mâle Nian changeaient après être devenu la bête protectrice.

 

Nom : Bête Nian (Bête spirituelle)

Allégeance : Bête protectrice de la ville de Shanhai

Niveau : 40

Compétences : Assoiffé de sang (Augmente la valeur meurtrière de 80%), Sprint (Augmente la puissance d’attaque de 60%)

Puissance de combat : 80

Spécialité : Dissuasion (Renforce l’ordre public sur le territoire de 20%), Protection (Augmente la défense du territoire de 60%)

Évaluation : Une bête maléfique de légendes. La légende dit que c’est la progéniture d’un dragon maléfique et de la qilin. Personnalité féroce. Comme une bête protectrice, peut stimuler la lignée de qilin, peut évoluer.

 

 

 

Ouyang Shuo hocha la tête avec joie. C’était à juste titre une bête protectrice. Ses deux spécialités étaient très utiles et surtout la super rare peut se transformer en effet qilin. Seulement cette condition d’évolution n’avait pas été découverte par le héros Porc dans sa dernière vie. Dans cette vie, il ne pouvait compter que sur lui-même pour comprendre.

 

 

 

shousui (守岁) : culture pratiquée car on pense qu’elle augmente la longévité des parents.

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « TWO Chapitre 65 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.