TWO Chapitre 76


Chapitre 76 – Division de l’armurerie

 

Le 2ème jour du troisième mois n’était pas destiné à être un jour normal.

 

« Annonce du système : Félicitations au joueur Di Chen qui est devenu le deuxième joueur de la région de Chine à passer en ville de grade 2, récompensé par 1000 points de crédit ! »

 

« Annonce du système : Félicitations au joueur Di Chen… »

 

« Annonce du système : Félicitations… »

 

C’était comme Ouyang Shuo s’y attendait. La ville de Handan suivait de près la ville de Shanhai, n’utilisant que 6 jours pour passer d’une ville de grade 1 en une ville de grade 2.

 

Les surprises ne s’arrêtaient pas là. Au cours des trois jours suivants, Chun Shenjun, Feng Qiuhuang, Bai Hua, Feng Qingyang et Zhan Lang passèrent également tous au grade 1, et le serveur chinois accueillait une série de nouvelles villes de grade 1.

 

Bai Hua du village de Consonance devint le 5ème village en Chine à devenir une ville de grade 1 ; pas un cheval noir exceptionnellement fort, mais pas un faible non plus. Les positions des six tyrans de Handan avaient été totalement détruites après avoir été contestées par Ouyang Shuo, Xiongba et Bai Hua. Ils entrèrent dans l’histoire. Cependant, en tant qu’individus, Di Chen et Chun Shenjun étaient encore très forts et ne pouvaient être sous-estimés.

 

Alors que tout le monde se concentrait sur les villes nouvellement mises à niveau, la base secondaire de la ville de Shanhai, le village de Beihai passa en douce en une ville de grade 1. Le jour où la ville de Beihai fut reclassée, Ouyang Shuo transféra les 200 pêcheurs de la ville de Shanhai vers la ville de Beihai. En même temps, il activa la 4ème phase d’expansion des champs de sel, augmentant la surface à 5000 mu. La ville de Beihai était devenue la base de sel, la base de pêche et le camp de la marine du territoire.

 

Après la création de la ville de Beihai, Ouyang Shuo commença à construire son deuxième village secondaire. Il décida de construire le nouveau village de l’autre côté du canyon. Lui et la ville de Shanhai étaient sur les côtés adjacents du canyon, bloquant le seul passage de l’océan vers le bassin de Lianzhou.

 

Le village secondaire s’appelait le village de Quishui, son chef de village était Zhao Dexian. Le premier secrétaire adjoint de la Division de l’agriculture, Sun Yannong, succéda à Zhao Dexian, et devint le nouveau secrétaire de la Division de l’agriculture.

 

Les événements étaient similaires à ceux de la construction du village de Beihai, puisque Zhao Dexian avait besoin de 50 employés administratifs de base et de talents qualifiés. Du point de vue militaire, le vice-capitaine de l’escadron d’infanterie et le sergent Zhang Daniu de la première escouade avaient été dépêchés pour construire la force de protection du village.

 

Cette fois-ci, avec Zhao Dexian partit avec 350 fermiers et 100 travailleurs forestiers. Le village de Qiushui fut construit sur le côté est du canyon et était l’intersection du bassin de Lianzhou et de Lingnan. Il y avait des forêts partout, du bois et des arbres en abondance. Désormais, le futur village de Qiushui servira de base agricole et forestière du territoire.

 

 

 

3ème mois 5ème jour, calendrier lunaire 14ème jour de l’année, 9h du matin, bureau de la ville de Shanhai.

 

« Comment se passent les préparatifs pour le festival des lanternes de demain ? » demanda Ouyang Shuo.

 

En tant que premier festival de lanternes pour la ville de Shanhai, Ouyang Shuo y accordait beaucoup d’importance et agissait en tant que leader du comité organisateur. Le travail lui-même était effectué par la Division de la culture et de l’éducation, la Division des ressources et la Division de la sécurité. La Division de la culture et de l’éducation se concentrait sur les énigmes des lanternes, la Division des ressources sur les lanternes et les prix, et la Division de la sécurité sur le maintien de l’ordre public.

 

 » Sire, tous les préparatifs avancent bien. » Celui qui répondait était le vice chef du comité de préparation, Xu Shuda.

 

Lorsque Ouyang Shuo et Bing’er s’étaient rendus au festival du temple de l’État de Jiao plus tôt, il eut l’idée de l’organiser dans la ville Shanhai. Malheureusement, cela exigeait beaucoup de ressources et, compte tenu de leur situation actuelle, ce n’était pas pratique.

 

C’est-à-dire, jusqu’à ce qu’un jour, alors qu’il discutait avec Xu Shuda, il évoqua ce regret. Xu Shuda, étant un érudit, connaissait bien la culture traditionnelle et les spectacles folkloriques. Il dit que même s’ils ne pouvaient pas organiser une fête de temple, ils pouvaient organiser une fête de lanterne.

 

Il y avait une raison pour laquelle il consacrait autant de temps, d’argent et de ressources à ce projet. Un festival de lanternes pourrait rehausser les esprits et aussi l’indice culturel sur le territoire. Sur les quatre indices, c’est la culture qui était la plus difficile à accroître. Ainsi, pour faciliter les choses et aider à jeter les bases d’une amélioration de la ville, il ne laisserait passer aucune chance d’augmenter l’indice culturel.

 

La tenue de divers spectacles et festivals traditionnels, qu’il s’agisse de festivals dans les temples, de la fête des lanternes, du bateau-dragon ou de la fête de la mi-automne, pourraient tous contribuer à augmenter l’indice culturel.

 

Après s’être occupé du Festival de la Lanterne, Ouyang Shuo quitta le manoir et se rendit à l’atelier d’armement. Cela faisait trois jours qu’il avait passé le <Manuel technique de fabrication de l’armure Mingguang> au forgeron avancé Wang Gao, et Shuo voulait voir ses progrès.

 

L’armure Mingguang apparut au cours de l’ère des Trois Royaumes et était considérée comme la meilleure armure en Chine à l’époque des armes blanches. Ses méthodes de création étaient compliquées et c’était l’armure la plus chère de l’histoire chinoise. Au début, seuls les généraux et les nobles pouvaient le porter. Au temps de la dynastie Tang, la force du pays s’était suffisamment accrue pour donner l’armure à ses forces d’élite et augmenter leur capacité défensive.

 

A l’avant et à l’arrière de l’armure se trouvait une pièce métallique ovale que l’on appelait  » la garde circulaire « . Son arc parfait pourrait faire glisser les flèches et ainsi protéger les soldats qui le portent. Même l’arc le plus puissant et la flèche perforante la plus pénétrante ne pouvait pas percer la garde circulaire de l’armure Mingguang.

 

Un jeu d’armure Mingguang pesait 36 kg et était donc adapté à la cavalerie. Si on combinait ça avec la puissance des chevaux des lanciers. C’était invincible. Depuis l’obtention du Manuel, construire une force de cavalerie lourde et raviver l’honneur de l’armée Tang était devenu une pensée dans l’esprit de Ouyang Shuo.

 

Malheureusement, dès qu’il entra dans l’atelier d’armement, Wang Gao lui annonça une mauvaise nouvelle : « Sire, j’ai étudié l’armure, et je comprends la méthode de fabrication de cette armure. D’après les capacités actuelles de l’atelier d’armement, la production en série de cette armure est très difficile et nécessite l’aide de sire. »

 

« S’il vous plaît conseiller ! »

 

« D’abord, la partie en cuir de l’armure a besoin de la coordination d’un tailleur. Deuxièmement, le processus est compliqué et comme le nombre de personnes dans l’atelier est trop faible, il nous faudra 5 jours pour faire le tour de poitrine. Enfin, cette armure prend trop de fer, et le fer actuel ne suffira pas. »

 

Wang Gao était évidemment excité à l’idée de commencer la production de l’armure Mingguang, et il chérissait l’opportunité qui lui était offerte. Il devait donc informer Shuo de tous les problèmes qu’il rencontrait.

 

« Combien de personnes y a-t-il dans l’atelier d’armement ? » Ouyang Shuo ne se hâta pas de répondre à sa question et lui demanda plutôt des informations complémentaires.

 

« Moi y compris, il y a 1 forgeron avancé, 1 forgeron intermédiaire, 4 forgerons de base et 5 apprentis. » A l’origine, le nombre de forgerons et d’apprentis était plus élevé, mais après que les deux villages secondaires aient pris certains d’entre eux, Shanhai ne disposait plus que de cela.

 

Ouyang Shuo fronça les sourcils. La fabrication de l’armure exigeait la coopération de l’atelier d’armement, de l’atelier de couture, de la carrière et de la Division de la logistique de combat, ainsi que de la Division d’enregistrement des ménages. Avec seulement Wang Gao, il semblait impossible d’organiser une tâche aussi compliquée. La meilleure méthode serait d’ouvrir une nouvelle division pour s’occuper de la fabrication des armures.

 

Le plan était établi et Ouyang Shuo sourit : « Je comprends les problèmes actuels. A 14 heures, amenez Xu Kun de l’atelier à mon manoir, nous avons quelque chose à discuter. »

 

 

 

A 14h, Ouyang Shuo réunit tous les responsables et secrétaires impliqués dans la fabrication de l’armure pour une réunion.

 

Il s’agissait du directeur du Département des réserves matérielles, Tian Wenjing, du secrétaire à la logistique de combat, Zhao Youfang, du directeur des carrières de métal, Yuan Shaoping, du secrétaire à la déclaration des ménages, Zhou Haichen, du secrétaire à la construction Zhao Dewang, du maitre tailleur Mu Qingsi, du directeur de l’armureries Wang Gao, avec son adjoint Xu Kun.

 

« Je vous ai tous réunis ici pour une chose, c’est la coopération pour la fabrication des armures de Mingguang. J’ai décidé de créer une division d’armurerie. Le secrétaire sera Wang Gao, et Mu Qingsi sera le conseiller. »

 

« Pour aider la Division de l’armurerie, j’annoncerai quelques ordres. Zhao Dewang ! »

 

« Présent ! »

 

« La Division de la construction doit construire un atelier dans les trois jours qui pourra abriter un atelier de tailleur et le magasin d’armes pour servir de lieu de travail à la Division de l’armurerie. »

 

« Oui, je promets de terminer la mission ! »

 

« Yuan Shaoping ! »

 

« Présent ! »

 

 » Elargissez le champ minier de base à un champ minier avancé, et les ouvriers à au moins 400. »

 

« Oui, je vais le faire ! »

 

« Zhao Youfang ! »

 

« Présent ! »

 

« Prenez tout le cuir, les tendons et les objets nécessaires, et passez-les à la Division de l’armurerie. Trouvez une source fiable pour avoir assez de cuir et de tendons pour une production continue. »

 

« Oui ! »

 

« Xu Kun ! »

 

« Présent ! »

 

« Vous êtes le directeur du magasin d’armes et responsable de l’enseignement aux apprentis. Transférez tous les forgerons de base à l’armurerie. »

 

« Oui, je promets de terminer la mission ! »

 

« Zhou Haichen ! »

 

« Présent ! »

 

« Classez tous les ouvriers de la Division de l’armurerie dans la catégorie des militaires qui n’ont jamais le droit de partir. La Division de l’armurerie sera en charge de cette affaire. »

 

« Oui, je promets d’accomplir la tâche ! »

 

La série d’ordres submergea tout le monde. Le sang du nouveau secrétaire de la Division de l’armurerie, Wang Gao, coulait à flot. Il était clair qu’avec de tels arrangements, les problèmes qu’il avait énumérés dans l’après-midi seraient facilement résolus, et qu’il était beaucoup plus proche du jour où l’armure de Mingguang serait produite en série.

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « TWO Chapitre 76 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.