TWO Chapitre 82


Chapitre 82 – Unité mixte

 

 

Après le départ de Shi Xiong, Shi Hu, qui venait d’être mentionné, sortit et dit respectueusement : « Grand chaman, tu me fais aller à la ville Shanhai, tu as d’autres ordres ? »

 

« Shi Hu, n’y pense pas trop. Quand tu y vas, tu dois te considérer comme une partie intégrante. Tu dois être loyal envers ton seigneur. J’ai le sentiment que ce seigneur sera le souverain de tout le bassin de Lianzhou. C’est une opportunité pour notre peuple. » Le grand chaman avait en fait écarté Shi Xiong.

 

« Shi Xiong est trop conservateur au point d’entraver le progrès. Tu es différent. Tu es intelligent et capable de t’adapter. Cette fois, aller à la ville de Shanhai est une opportunité. Est-ce que tu comprends ? » Dit le grand chaman.

 

« Je comprends ! » Shi Hu hocha la tête.

 

« C’est bien. Prépare-toi, choisis ton meilleur guerrier et ne perds pas l’honneur de la tribu Xuanniao. »

 

« Oui ! » Shi Hu se retourna et partit.

 

 

 

Dans la salle de réunion de la cour avant, Shi Xiong raconta à Ouyang Shuo la décision du grand chaman. Après avoir entendu la décision, Ouyang Shuo était très satisfait ; les résultats de la coopération avaient dépassé ses attentes.

 

« Grand chef, bonne coopération ! » Rit Ouyang Shuo.

 

« Bonne coopération ! » Après avoir accepté de coopérer, Shi Xiong libéra Zhang Daniu et les autres hommes.

 

Après avoir été enfermé pendant une journée, l’escouade de protection du village avait subi des épreuves et était un peu sale. Ils ne ressemblaient en rien aux membres de l’armée de la ville de Shanhai. Ils étaient tous gênés quand ils virent Ouyang Shuo.

 

Zhang Daniu mena l’équipe et s’agenouilla. « J’ai fait une erreur, ruinant le nom de la ville de Shanhai, sire, punissez-moi ! »

 

Les autres membres de l’escouade de protection du village répliquèrent : « Sire, punissez-nous ! »

 

Pour cette équipe de protection du village, Ouyang Shuo n’avait rien de bon à dire, disant froidement :  » Levez-vous, vous n’avez toujours pas assez perdu la face ? Je m’occuperai de vous tous plus tard. »

 

« Oui ! » Sous la direction de Zhang Daniu, ils quittèrent tous la place forte de la montagne et se rassemblèrent avec l’escadron d’infanterie à l’extérieur.

 

Comme il était déjà presque midi, Ouyang Shuo accepta l’invitation de Shi Xiong à rester pour le déjeuner. Par rapport à la ville de Shanhai, la nourriture ici n’était évidemment pas comparable. Mais manger de la viande fumée, des légumes marinés, des animaux sauvages et divers insectes avait une saveur différente.

 

Après le déjeuner, la sélection des 200 guerriers était également terminée. Sihu les conduisit et s’aligna sur la place forte de la montagne. Comme ils savaient que ces guerriers s’en allaient loin, les membres de leur famille vinrent tous les accompagner pour les envoyer. Peu importe celui qui était envoyé ou celui qui envoyait, chacun avait une expression triste sur le visage. Le chef déclara que les membres des familles des guerriers auraient la priorité pour la nourriture et pour eux, rien n’était plus important que la nourriture.

 

« Sire, Shi Hu a rassemblé 200 guerriers, jetez un coup d’oeil ! » En voyant Ouyang Shuo, Shi Hu dit haut et fort.

 

Ouyang Shuo hocha la tête, ayant instantanément une bonne impression de ce petit barbare des montagnes. « Frère Shi, ça a été dur, ce voyage pour la ville de Shanhai, je vous promets que ça ne décevra personne. »

 

Avant de partir, le chef Shi Xiong sortit une boîte en bois et courut : « Le grand chaman ne pouvait pas vous raccompagné tous à cause de sa santé, alors elle m’a demandé de ramener ceci pour Seigneur. »

 

« Merci pour son cadeau, j’espère qu’il y aura une autre chance pour moi de la voir. » Dit Ouyang Shuo en recevant sa boîte.

 

« Ok, je vais lui dire ce que vous avez dit. »

 

« Au revoir ! » Ouyang Shuo ne perdit plus de temps et dit au revoir au leader avant de partir. Après avoir rencontré l’escadron qui était rassemblé à l’extérieur de la forteresse de montagne, il ordonna à tous de retourner à la ville de Shanhai en hâte.

 

 

 

À 16 h, ils retournèrent au village de Qiushui. Quand le chef du village, Zhao Dexian, les vit revenir, il poussa un soupir de soulagement.

 

La première action de Ouyang Shuo à son retour fut d’annoncer la punition de l’escouade de protection du village : Zhang Daniu avait une pénalité de six mois, les sergents 3 mois, et tous les soldats 1 mois.

 

« Comme on dit : Chaque erreur est une occasion d’apprendre. J’espère que vous apprendrez de votre erreur et que vous vous entraînerez à changer de classe et à bien protéger le village de Qiushui. »

 

« Nous ne vous décevrons pas ! » Après cet échec, l’équipe de protection du village était plus motivée pour faire ses preuves.

 

Ouyang Shuo n’avait pas prévu qu’ils se reposeraient et ordonna à Zhang Daniu de chercher des raiders autour du village. S’ils les trouvaient, ils ne devaient pas se retenir, et s’ils trouvaient un camp de raiders géants, ils devaient demander l’aide de la ville de Shanhai.

 

A l’origine, Zhang Daniu s’attendait à être licencié et ne s’attendait pas à ce que Ouyang Shuo le laisse s’en tirer aussi facilement.  Il lui faisait encore tellement confiance et cela le rendait très reconnaissant.

 

Réglant la question avec l’équipe de protection du village, Ouyang Shuo dépensa 100 pièces d’or au marché intermédiaire du village de Qiushui et acheta 10.000 unités de céréales. Selon leur accord, la tribu Xuanniao enverra des gens les chercher.

 

Voyant que Ouyang Shuo avait tenu sa promesse, Shi Hu et les autres hommes se détendirent davantage. Ces céréales aideraient à résoudre le problème dans la tribu et leurs familles n’auraient pas à souffrir de la faim.

 

 

 

Après quoi, Ouyang Shuo ramena ses troupes à la ville de Shanhai. Avant de partir, il laissa à Zhao Dexian 50 pièces d’or pour permettre à l’équipe de protection du village de changer de classe.

 

Fan Zhongyan avait amené tous les officiels et avait attendu Ouyang Shuo. Après la rencontre, il rit et dit :  » Les deux jours sans le seigneur, le territoire avait l’impression d’avoir perdu son épine dorsale. Enfin, vous êtes revenu. »

 

« Haha, avec vous, je n’ai pas de soucis. » Sur le chemin du retour, Ouyang Shuo expliqua aux trois directeurs l’accord avec la tribu Xuanniao. Ensuite, il dit à Tian Wenjing : « Quant à l’accord sur le minerai précieux, je vais avoir besoin du directeur pour le gérer. Nous pouvons penser à envoyer quelques mineurs dans leur tribu pour les aider. Dans cet aspect, nous sommes un peu plus professionnels ! »

 

Tian Wenjing hocha la tête : « Ne vous inquiétez pas sire, je vais y arriver ! »

 

Rentré dans la ville de Shanhai, Ouyang Shuo laissa chacun suivre son propre chemin, il ramena l’unité à la caserne, changeant la classe des barbares de la montagne en infanterie. Avec la salle de changement de classe de haut rang, il n’était plus nécessaire de passer par la classe milice pour changer de classe et on pouvait passer directement à la classe de soldat.

 

Après le changement de classe, Ouyang Shuo n’avait plus que 75 pièces d’or, redevenant ainsi un pauvre homme. Il saisit l’occasion de convoquer une réunion avec tous ceux qui étaient lieutenant et au-dessus.  « Je vais d’abord annoncer quelques changements dans le personnel. Shi Hu sera le capitaine adjoint du 2e escadron, et Wang Feng sera le capitaine adjoint du 3e escadron d’infanterie.

 

Shi Hu et Wang Feng sortirent et crièrent : « Merci sire, nous ne vous décevrons pas. »

 

En tant que représentant des barbares des montagnes, la promotion de Shi Hu était attendue. Toutefois, Wang Feng, qui avait été promu sergent lorsqu’il arriva, fut promu au grade de capitaine adjoint quelques jours plus tard. Ce n’était pas que Ouyang Shuo était partial, mais en tant que disciple de Lin Yue, il avait cette capacité.

 

Ouyang Shuo pouvait aussi imaginer qu’une fois Wang Feng devenu un général de base, il serait plus fort que Zhao Sihu. Wang Feng avait obtenu le vrai Bajiquan. Assurément, les arts martiaux n’étaient qu’une petite partie du leadership, mais il faut admettre qu’ils augmentaient le nombre de points.

 

« Les deux sergents d’escadron seront recommandés par les capitaines et approuvés par le général Shi. » Concernant les sergents, Ouyang Shuo n’était pas dérangé par cela. La dernière fois qu’il avait assigné les 5 disciples de Lin Yue à l’infanterie était une situation spéciale.

 

« Nous comprenons ! »

 

« Hu Yibiao ! »

 

« Présent ! »

 

« Vous allez être promu capitaine du 1er escadron d’infanterie ! » Hu Yibiao était un jeune homme de 25 ans qui s’était distingué dans la bataille de la forteresse de l’eau. Cela était considéré comme une récompense tardive.

 

« Merci sire, je ne vous décevrai pas. »

 

Après avoir arrangé l’infanterie, Ouyang Shuo allait s’occuper de la cavalerie.

 

« Li Mingliang ! »

 

« Présent ! »

 

« Je vous ordonne de former le second escadron de cavalerie. Quand les fonds seront suffisants, changez de classe tout de suite. »

 

« Oui sire ! »

 

En tant que l’un des premiers sergents, Li Mingliang ne fut pas contesté, et lui demander de former le deuxième escadron de cavalerie équivalait à le nommer capitaine de l’escadrille.

 

« Liao Kai ! »

 

« Présent ! »

 

« Vous êtes le capitaine adjoint du premier escadron de cavalerie et le lieutenant du premier peloton ! » En tant que sergent de deuxième génération semblable à Zhou Feng, la promotion de Liao Kai était à prévoir.

 

« Merci sire, je ne vous décevrai pas. »

 

« Ge Liang ! »

 

« Présent ! »

 

« Vous êtes le lieutenant du premier escadron du second peloton ! » Ge Liang était semblable à Hu Yibiao, et avait bien performé dans la bataille de la forteresse de l’eau.

 

Les six personnes qui avaient été promues étaient toutes des soldats d’élite qui n’avaient pas changé de classe. Ils devaient changer de classe et passer au grade de général de base, ce qui résoudrait la pénurie de générale actuelle de la ville de Shanhai.

 

 

 

Après avoir réglé les problèmes avec la cavalerie, Ouyang Shuo lança une dernière bombe. « Les 3 escadrons d’infanterie ci-dessus et les 2 escadrons de cavalerie serviront de base à l’établissement de l’unité mixte infanterie-cavalerie de la ville de Shanhai, le général Shi sera le commandant en chef. »

 

Le général Shi avait enfin réussi à sortir de l’ombre noire de l’échec du camp des Raiders, obtenant une fois de plus la confiance de Ouyang Shuo et dirigeant la force militaire la plus puissante dans la ville de Shanhai, il déclara avec émotion « Merci Seigneur pour votre confiance ! »

 

Suivant les règles qu’il s’était fixées, et pour maintenir le fonctionnement normal du territoire, le nombre de militants ne pouvait dépasser un dixième de la population du territoire. C’est-à-dire qu’à la ville de grade 2, une unité était déjà le maximum et l’armée ne serait pas agrandie.

 

Comme le bassin de Lianzhou était une plaine, il convenait mieux à une bataille militaire à grande échelle. L’arrangement actuel n’était qu’un jeu de pouvoir. En fin de compte, ils auraient encore besoin de construire une unité d’infanterie et une unité de cavalerie.

Publicités

Une réflexion au sujet de « TWO Chapitre 82 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.