WDQK Chapitre 279 : Aîné aux yeux noirs

Les souvenirs, c'est quelque chose qui vous réchauffe de l'intérieur. Et qui vous déchire violemment le coeur en même temps. (étape 1 : le déni) On passe par le déni car la perte n'est pas envisageable, on ne peut imaginer que c'est réel. (étape 2 : la colère) On s'énerve contre tout le monde, contre les survivants, contre nous-même. (étape 3 : la négociation) Puis on trouve un arrangement, on supplie, on implore, on offre tout ce qu'on a, on offre nos propres âmes en échange d'un jour de plus. (étape 4 : la dépression) Quand les négociations échouent la colère est difficile à contenir, on tombe dans la dépression, le désespoir, jusqu'à ce qu'on accepte finalement que l'on a tout tenté. (étape 5 : l'acceptation) On abandonne. On abandonne et on accepte. Le chagrin peut être une chose que l'on a en commun mais il est différent pour tout le monde. Il n'y a pas que la mort dont on fait le deuil, de la vie, d'une perte, d'un changement.

WDQK Chapitre 278 : Autel Noir

Lorsque l'on meurt ou que l'on souffre d'une horrible perte nous traversons tous 5 étapes de la peine. (étape 1 : le déni) On passe par le déni car la perte n'est pas envisageable, on ne peut imaginer que c'est réel. (étape 2 : la colère) On s'énerve contre tout le monde, contre les survivants, contre nous-même. (étape 3 : la négociation) Puis on trouve un arrangement, on supplie, on implore, on offre tout ce qu'on a, on offre nos propres âmes en échange d'un jour de plus. (étape 4 : la dépression) Quand les négociations échouent la colère est difficile à contenir, on tombe dans la dépression, le désespoir, jusqu'à ce qu'on accepte finalement que l'on a tout tenté. (étape 5 : l'acceptation) On abandonne. On abandonne et on accepte. Le chagrin peut être une chose que l'on a en commun mais il est différent pour tout le monde. Il n'y a pas que la mort dont on fait le deuil, de la vie, d'une perte, d'un changement.

WDQK Chapitre 277 : Soumettre la Marionnette Symbole de Haute Classe

Écoute... Je n'aime pas faire la morale, mais je vais te donner un conseil qui te servira à jamais. Dans la vie tu rencontreras beaucoup de cons. S'ils te blessent, dis-toi que c'est la bêtise qui les pousse à te faire du mal. Ça t'évitera de répondre à leur méchanceté. Car il n'y a rien de pire au monde que l'amertume et la vengeance. Reste toujours digne et intègre à toi-même.